L’influence des jeux vidéo

Picture1.pngChère lectrice, Cher lecteur,

Dans un article publié sur BBC le 26 août 2013, le journaliste Nic Flemming présente les détails de l’impact des jeux vidéo sur le cerveau.

Les noms des auteurs des massacres, les modèles d’armes utilisés et le nombre de victimes ont été imprimés en caractères neuf points sur une feuille de papier. Le 14 décembre 2012, Adam Lanza a tiré sur sa mère, avant de tuer 20 enfants et six enseignants à la Sandy Hook Elementary School dans le Connecticut, et tournant son fusil d’assaut sur lui-même.

Il a fallu peu de temps avant que les policiers lie le massacre aux jeux vidéo… Les policiers ont cru que les jeux violents auxquels a joué à engendré à ce terrible événement. Ceci démontre seulement un cas parmi des centaines de crimes violents qui auraient été causé par la violence virtuel.

Changement de pensé ?

De plus en plus de recherches scientifiques prouvent que les jeux vidéo ont un effet positif sur les gens. En autres, ils aideraient à mieux voir, apprendre davantage, développer une meilleure concentration et même effectuer des tâches multiples et ce plus précisément. Le débat sur ce sujet peut être très émotif et polarisé. De plus en plus de gens deviennent des joueurs et faut donc, selon les chercheurs, dépasser les généralisations a une grande partie de la discussion.

« Nous savons qu’il y a de bons sucres et de mauvais sucres, et nous ne discutons pas si la nourriture en général est bonne ou mauvaise pour nous », explique Daphne Bavelier, neuroscientifique à l’Université de Rochester, New York. Nuancé quand on parle des effets des jeux vidéo. »

Point de vue différent ?

Plusieurs études au 20e siècle n’ont pas permis de distinguer les genres des jeux. Des études ont rassemblées les différents processus cérébraux impliqués lors de plusieurs types de jeux. Dont, les jeux vidéo de course, de combat de rue, de casse-tête et même de tir. Mais maintenant, les chercheurs reconnaissent qu’ils ne possèdent que des idées limitées sur les impacts des jeux vidéo.

Bavelier a découvers quelques effets particuliers que les jeux d’action peuvent présenter sur le cerveau. Elle a conçu un test pour examiner les effets de la surdité congénitale sur l’attention, visuelle. En examinant à plusieurs reprises un chercheur dans son département, elle a remarqué qu’il marquait beaucoup plus que prévu.

Elle et son collègue Shawn Green ont réalisé peu après que ce type de jeu aurait des effets distincts sur le cerveau car la réalisation d’un score élevé exige des joueurs de réagir plus rapidement. Tout en traitant l’information dans leur vision périphérique, multitâche et accomplit le traitement de la rétroaction du joueur constant. De plus, Joseph Chisholm, psychologue à l’Université de la Colombie-Britannique, au Canada, a constaté que les joueurs de jeux vidéo d’action étaient plus en mesure d’identifier la distraction et plus rapidement de retourner leur attention sur la tâche principale.

 

Pour commenter cet article, j‘aime bien qu’il démontre l’aspect positif des jeux vidéo sur notre cerveau ainsi que de démontrer qu’ils ne sont pas directement responsables des actes malsains des autres. J’ai hâte de voir votre opinion, qu’en pensez-vous ?

 

N,Flemming. (2013, 26 août) Why video games may be good for you. BBC. Récupéré de : http://www.bbc.com/future/story/20130826-can-video-games-be-good-for-you

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s